#Terre

Nous retournons dans les hauteurs alpines pour découvrir l’extrême sud-est de la Tarentaise.  On quitte le froid de l’hiver pour s’arrêter à la fin de l’été 2016 dans la vallée qui borde l’aiguille de la Grande Sassière. Située en amont du barrage de Tignes, cette vallée abrite de nombreuses familles de marmottes… Un coin idéal pour observer la nature et les sommets majestueux qui entourent les étendues d’eau qui les ont façonné. L’Aiguille de la Grande Sassière donne d’ailleurs son nom au seul sentier des Alpes qui grimpe jusqu’à plus de… 3700 mètres d’altitude et qui peut être arpenté sans avoir besoin d’équipement d’alpinisme. 3700 mètres, rien que ça.

Les couleurs pourraient laisser penser que j’ai réalisé ce cliché au printemps, il s’agit pourtant d’une photo prise au mois d’août…

Krkrkr 🌱 #earth #elements (désolé, j’ai beau chercher une onomatopée pour la terre, je trouve pas…)

Une publication partagée par Pierre Baland (@pierrebaland) le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *