Musée d’art contemporain

Musée

Le musée départemental d’art contemporain de Rochechouart est l’un des atouts touristiques majeurs du territoire haut-viennois. Il attire des milliers de visiteurs chaque année.

Pourtant, comme pour beaucoup de musées, ce dernier n’a franchi que timidement le virage du numérique. C’est dans cet objectif de développer la communication numérique du musée qu’Annabelle Ténèze, conservatrice, a validé un stage que j’ai pu réaliser dans le cadre de mon BTS Tourisme.
Grâce à une analyse à la fois externe et interne du musée, j’ai pu en faire ressortir différents atouts à mettre en avant. Avec la création d’une page Facebook qui compte à ce jour près de 6000 fans et un contenu original conséquent pour s’assurer une base de visiteurs suffisante, nous avons par la suite pu découvrir de manière plus complète et détaillée le profil des visiteurs (âge, situation familiale, origine géographique). Cet outil, non seulement précieux pour promouvoir le musée sur le web, est également très efficace pour comprendre les cibles principales du musée afin de s’adresser à eux de manière plus précise.

Une oeuvre qui peut aussi illustrer l'incompréhension du numérique qui règne parfois dans le milieu culturel...
Une oeuvre qui peut aussi illustrer l’incompréhension du numérique qui règne parfois dans le milieu culturel…

A la suite de ce stage, l’équipe a renouvelé sa confiance envers moi en me permettant de travailler à nouveau pour le musée grâce à plusieurs emplois saisonniers. C’est grâce à ces CDD que j’ai pu continuer d’exploiter les outils numériques en faveur de la structure, tout en ayant pour mission d’accueillir, guider et informer les visiteurs au sein de l’espace muséal.

Bien que je n’ai plus la gestion de la page Facebook du musée, je continue de l’alimenter ponctuellement de manière bénévole et d’en analyser les statistiques qui y sont liées. Cet outil faisant désormais partie intégrante de la stratégie de communication du musée d’art contemporain.